Guide des récifs de la Caraïbe

A propos du guide des récifs

Pourquoi un guide des récifs de la Caraïbe par An Ba Dlo La - Guadeloupe-Plongée

Nous vous offrons ce guide afin de découvrir la vie sous-marine de la Caraïbe. Pour préparer vos vacances ou pour vous les remémorer… Pour répondre à votre curiosité, nous avons édité ces fiches qui ne se veulent ni scientifiques ni exhaustives, mais représentatives des espèces que vous rencontrerez le plus fréquemment lors de vos balades en palmes, masque et tuba.  Le biotope des eaux guadeloupéennes est un des plus riches de la planète et chaque poisson décrit mériterait qu’on lui dédie plusieurs pages… Nous avons volontairement mis en avant une approche familière de ces animaux dont nous partageons le quotidien depuis des années. Pour en découvrir davantage, nous vous invitons à venir faire une randonnée palmée avec l’un de nos Guides qui vous fera partager ce que nous n’avons pas pu raconter ici.

Petits conseils pour une rando palmée réussie

Avant tout vous devez penser à votre sécurité. Le principal risque d’accidents est dû aux bateaux, donc si vous sortez des zones de baignade protégées, signalez-vous par une bouée bien visible. Ce n’est pas par ce que vous voyez un bateau que le pilote de celui-ci vous voit. Et même si votre bouée est assez grande, évitez les zones de passage ou trop fréquentées par des embarcations. Certains navigateurs ne sont pas forcément sensibles aux règles de prudence. Ensuite méfiez-vous des courants. Dans nos eaux il peut être particulièrement traitre : dès la mise à l’eau vérifiez dans quel sens il est orienté, sa puissance, et pendant la balade, malgré toutes les choses à voir, vérifiez régulièrement qu’il n’a pas forci ou changé de sens… n’oubliez pas qu’il va falloir revenir ! Ne faites jamais d’apnée tout seul, il doit toujours y avoir quelqu’un qui vous surveille et qui se tient à proximité pour votre retour en surface. Le soleil de la Caraïbe reste redoutable sur la peau nue d’un baigneur. Rafraichis par l’eau de mer vous ne sentirez pas sa morsure. Plutôt que de vous enduire de crème solaire, inefficace après un séjour dans l’eau et toxique pour les coraux, privilégiez un t-shirt en lycra ou une petite combinaison de plongée. De plus, les eaux caribéennes, comme toute mer, peut contenir des urticants (méduses, brûlants…) dont vous serez ainsi aussi protégés. 

Ensuite vous devez penser à la sécurité du milieu. Evitez tout contact avec le fond : vous allez faire des dégâts sans vous en rendre compte, une multitude d’êtres vivants y sont déjà présents et vous risquez de détruire le récif de demain. En outre,  il y a des urticants comme les coraux de feux, vers de feux, éponges de feux… que vous allez vite regretter avoir frôlés. Hormis les zones de sable ou de galets en permanence remuées et où la vie fixée ne peut pas s’accrocher, ne piétinez jamais et attention à vos palmes si vous en avez. Choisissez soigneusement vos zones de mise à l’eau et de sortie. Pendant la balade, limitez le dérangement des animaux le plus possible. Ceux-ci ont d’autres choses à faire que de vous fuir : se nourrir, se reproduire… ne forcez donc jamais le contact, ne poursuivez pas, ne cherchez pas à toucher. Votre patience, votre discrétion, votre attitude respectueuse sont gages d’une sortie réussie.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL
Logo Feder Europe

Le projet a été co-financé par les fonds de développement de l’Union Européenne

Logo Région Guadeloupe

Le projet a reçu le soutien de la Région Guadeloupe