Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Langoustes

Nom Guadeloupéen :

Nom Latin : Panulirus Argus (Royale) ou Panulirus Gutatus (Brésilienne)

Description et moyens de reconnaissance

La langouste royale peut atteindre plusieurs kilos, elle a de très longues antennes, 2 cornes noires et blanches entre les 2 yeux et quelques taches blanches sur le dessus de la queue. Son corps est essentiellement brun et noir. La langouste brésilienne, elle, est bien plus souvent bien plus petite, un beau spécimen fera 500 grammes. Elle possède des antennes assez courtes, un corps roussâtre, et sa particularité est que ses pattes, son corps et sa tête arborent de nombreux petits points blancs.

Commentaires

Les langoustes sont toutes des nocturnes mais de jour vous aurez beaucoup plus de chance de rencontrer une Royale. Il leur arrive parfois de changer d’abri pendant la journée. Ne vous leurrez pas, cette rencontre à découvert est plutôt rare. Elles passent leurs journées sous des pierres, bien ventilées à l’abri des regards. Parfois leurs longues antennes peuvent dépasser du trou, s’agitant pour palper l’environnement… C’est en recherchant ces bouts d’antennes que vous découvrirez l’animal… Cette espèce est grégaire et il n’est pas rare qu’un simple bout d’antenne vous emmène à trouver une colonie de plusieurs dizaines d’individus tapis dans l’ombre d’une faille. Il existe un autre moyen de voir ces langoustes royales, c’est dans les vivariums des restaurants, puisque c’est cette espèces qui est principalement proposée à la carte…

Pour ce qui est de la Brésilienne, elle est beaucoup plus timide. En pleine journée elle ne vit qu’au fin fond de trous profonds et sombres, bien à l’abri des regards et n’a pas les antennes démesurées de la langouste royale pour trahir sa présence.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL