Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Poisson Trompette

Nom Guadeloupéen : Tronpet

Nom Latin : Aulostomusmaculatus

Description et moyen de reconnaissance

Le corps tout en longueur, sa mâchoire s’étire aussi et s’évase à son extrémité, un peu comme une trompette.

Pour ce qui est de ses couleurs, voici encore un expert du camouflage. Il passe d’un vert brun tout à fait discret à des orange, jaune, rouge, vert ou bleu très vifs. Dan tous les cas sa forme est si spécifique que vous la reconnaitrez.

Commentaires

Vous trouverez fréquemment le poisson trompette immobile et même souvent la tête en bas et la queue en l’air, comme une algue ou une gorgone fixées au fond. C’est une stratégie de chasse ! Ce poisson d’apparence inoffensive est un redoutable chasseur. Lorsqu’il est immobile les petits poissons et crustacés n’hésitent pas à s’en approcher, insouciants et c’est là qu’il va utiliser son étrange gueule car en l’ouvrant brutalement il va générer un fort courant et ainsi gober ses proies… c’est un aspirateur à petits poissons !

On pourra aussi souvent le trouver accolé à un gros poisson perroquet ou dissimulé dans un banc de poissons chirurgiens bleus… ce petit malin utilisant ces herbivores pour dissimuler son approche et mieux tromper ses proies. Suivez-le à ce moment là car vous allez assister au trésor d’inventivités mis en oeuvre pour s’approcher de son repas.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL