Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Chevalier et Dragonet

Nom Guadeloupéen :

Nom Latin : Sciaenidae

Description et moyen de reconnaissance

Ce sont de petits poissons dont la majorité des individus adultes fera une quinzaine de centimètres. Ils sont rayés de noir et de blanc et pour le Chevalier ponctué, en plus des rayures, l’adulte a des points blancs sur la queue et l’arrière de la nageoire dorsale… d’où son nom.

La particularité de ces poissons c’est d’avoir cette nageoire dorsale très allongée comme un aileron sur dimensionné. À tel point qu’il peut être comparé au panache emplumé arboré par les chevaliers sur leur heaume. Le juvénile apparait comme un double ruban rayé noir et blanc. Son corps et sa dorsale sont de même longueur, à tel point qu’il est  parfois difficile de dire qu’est-ce qui est quoi…

Commentaires

Ces poissons sont plutôt nocturnes, on les observera donc en journée dans l’ombre de petites grottes ou sous des roches. L’adulte pointera parfois son museau hors de son abri mais si vous voulez observer un juvénile il faudra le trouver dans l’obscurité de sa cachette et même parfois blotti entre les longues épines d’un oursin noir.

Mais il méritera le temps passé à le trouver car c’est une des plus gracieuses et fragiles créatures que vous pourrez observer dans la Caraïbe. Le Dragonet est un proche cousin du Chevalier ponctué et on peut parfois les confondre. Ils ont le même mode de vie, mais malgré sa bouille fort sympathique il n’a pas l’élégance du Chevalier.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL