Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Pagres et Sarde

Nom Guadeloupéen : Vivaneau

Nom Latin : Ludjanidae

Description et moyens de reconnaissance

Ils apparaissent plutôt gris dans l’eau mais ont la particularité, une fois pêchés, de devenir rouges. Il n’est donc pas toujours facile de faire le lien entre le Pagre ou la Sarde vus dans leur élément et une fois hors de l’eau. Leur forme se caractérise par un ventre plutôt plat et un dos bombé. La mâchoire est large et puissante. Il y a une multitude d’espèces dans cette famille qui peuvent, une fois adultes, aller de 15cm à 1m… et donc de 300g à 60kg.

Commentaires

Attention au terme de Pagre car en Méditerranée il désigne un tout autre poisson. En Caraibe ce sont des prédateurs qui chassent tous proches du fond mais ils ont des modes de vie différents. Par exemple la Sarde sera plus fréquente sur les zones de gorgones et de graviers alors que tous les autres sont inféodés au récif. Les Pagres gris, eux, ont plutôt tendance à vivre en banc.

Quant au Pagre Yeux Pleurés ou à dents de chien, il est solitaire et extrêmement territorial. C’est un poisson qui n’hésite pas à s’approcher d’un apnéiste discret pour voir qui est entré sur son domaine. Les Pagres jaunes, on les retrouvera fréquemment en petits groupes et ils sont aussi territoriaux donc à chacune de vos visites vous les trouverez au même endroit. Bien que très recherchés pour leur chair, attention, la consommation des Pagres Jaune et Yeux pleurés est interdite s’ils font plus d’1 kg car toxique (Ciguatera).

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL