Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Poisson Lion

Nom Guadeloupéen : Pwason Lion

Nom Latin : Pteroïs Volitans

Description et moyen de reconnaissance

Le Poisson lion est extraordinaire… ses grandes nageoires dorsales et pectorales sont déployées comme des oriflammes et lui donne un aspect de fleur un peu surréaliste.

Commentaires

Le Poisson lion est une espèces invasive qui n’est pas originaire de la Caraibes. Il se serait échappé d’aquariums d’Amérique du Nord et les conditions de vie de la Mer des Caraibes sont idéales pour lui. En particulier beaucoup de proies et température parfaite, en quelques mois il a colonisé la totalité des iles… sa capacité de reproduction de 300 000 oeufs par femelle par semaine, l’absence de prédateur et un appétit féroce car il est capable d’avaler tout ce qui est juste un peu plus petit que lui, crustacés, langoustes, poissons… font que ce poisson est une menace pour l’équilibre des éco-systèmes guadeloupéens.

Le seul prédateur connu à ce jour c’est l’homme, sa chair ferme et sans arrête se prête bien à la cuisine créole. N’hésitez pas à en déguster, vous ferez du bien au milieu marin !

Attention, c’est une rascasse et ses épines sont particulièrement longues, acérées et venimeuses. Il n’est pas agressif mais il sait se défendre, même une fois mort, sa piqûre reste venimeuse.

Comme pour beaucoup de venins d’animaux marins ce dernier est thermo-labile, il se dégrade donc avec la chaleur. En chauffant le lieu de la piqûre le plus possible (tant que vous pouvez le tolérer, sans aller jusqu’à la brûlure) vous limiterez les effets du venin.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL