Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Tortue Verte

Nom Guadeloupéen : Toti Blan

Nom Latin : Chelonia Mydas

Description et moyens de reconnaissance

C’est une tortue pouvant être assez imposante, jusqu’à 150 kg pour les femelles et 300 kg pour les mâles. Il n’est pas rare de se trouver face à un individu dont la carapace dépasse les 1m de long. Pour la reconnaitre ne vous fiez pas à sa couleur mais observez bien sa tête. Son museau est plutôt arrondi et vous distinguerez 2 écailles rectangles entre ses 2 yeux, à l’arrière des narines. Sur sa carapace les écailles ne se chevauchent pas, elles sont rangées côte à côte et vous pourrez en compter 4 paires rectangles de chaque côté de la ligne centrale. La carapace d’une tortue verte, à moins qu’elle ne soit malade, est toujours très propre. En effet vous pourrez fréquemment l’observer le long d’une chaine de mouillage ou près d’une roche effectuant des petits mouvement de va et vient, frottant sa carapace pour en déloger algues et coquillages qui s’y seraient accrochés. 

Commentaires

Les tortues vertes sont essentiellement herbivores et c’est pour cela qu’elles sont plus sensibles que les autres à la présence de l’humain. Il y a de fortes chances que vous croisiez ces tortues paisiblement occupées à brouter les prairies sous marines. Ces prairies sont en général à faible profondeur et proches du bord et rendent ces tortues facilement accessibles. A proximité de plages très fréquentées comme Malendure par exemple, les tortues sont dérangées à longueur de journée pour un selfie, une vidéo et au lieu de se nourrir elles doivent passer leur temps à fuir certains comportement trop intrusifs.

Si un jour vous en apercevez une, surtout immobilisez-vous, remettez-vous de vos émotions puis approchez lentement, calmement. Si elle lève la tête et arrête de brouter, arrêtez-vous de bouger, montrez-lui que vous n’êtes pas une menace. Rapidement elle sera rassurée et se remettra paisiblement à mastiquer… vous pourrez alors l’observer à loisir. Surtout ne cherchez pas à la toucher et ne la suivez pas, même lentement, si elle s’en va, en particulier si elle remonte vers la surface pour respirer. Rassurez-vous, si vous en avez vu une il y a de fortes chances pour qu’avec un peu de patience vous en voyez d’autres sur la même zone.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL