Guide des récifs de la Caraïbe

Nom courant : Éponges

Nom Guadeloupéen :

Nom Latin : Porifera

Description et moyens de reconnaissance

S’il y a bien une mission impossible c’est décrire les éponges… toutes les tailles, toutes les formes, de quelques millimètres à presque 2m de diamètre, des multitudes de formes (barrique, branche, vase…). Des couleurs allant du brun, orange, violet, rose il vous faudra plusieurs années pour en faire le tour. cependant pour les reconnaitre de manière quasi infaillible, en les regardant de près, très attentivement, vous distinguerez dessus plein de petits trous qui n’ont pas la capacité de se contracter.

Commentaires

On retrouve des éponges dans les plus anciennes strates de fossiles. Ce sont des animaux très simples qui ont fait partie des premières formes de vie à être apparues sur notre planète. Ce sont des animaux filtreurs et les trous qui permettent de les reconnaitre sont des trous d’aspiration et de refoulement. Les éponges peuvent filtrer 50 fois leur volume en eau par jour. Ne vous amusez pas à toucher les trous des éponges pour vérifier s’ils se contractent ou pas. La plupart sont de véritables usines chimiques (leur seul moyen de défense) et certaines, comme l’éponge de feu sont particulièrement efficaces, leur brûlure pouvant durer plusieurs jours. C’est un monde encore assez mal connu mais cette diversité recèle des trésors. Plusieurs médicaments proviennent déjà de molécules issues d’éponges et beaucoup restent encore à découvrir.

Auteur et droits d’images : An Ba Dlo La – SARL